QUI SOMMES-NOUS ? WHO ARE WE ?

QUI SOMMES-NOUS ?


Nous sommes des survivantes de la prostitution, des victimes de la pornographie, des féministes, personnes en situation de handicap, survivantes du cancer, lesbiennes, bisexuelles … mais des femmes avant tout.

Nous sommes Françaises, Marocaines, Basques, Algériennes, Belges… Nous sommes citoyennes du monde

Nous sommes féministes radicales, abolitionnistes, anti-racistes, militantes universalistes et laïques, LGB & T, pour les libertés individuelles, ou encore militantes pour les droits des enfants & antispécistes. 

#CAPP rassemble de nombreuses femmes non seulement en France, mais aussi en Belgique, au Québec et ailleurs pour combattre le système le plus raciste, xénophobe, pédocriminel et misogyne : le système porno-prosti-tueur. 

WHO ARE WE ?


We are prostitution survivors, victims of pornography, disabled, cancer survivors, lesbians, bisexuals… but we are women before everything else.

We are French, Moroccan, Basque, Algerian, Belgian… We are citizens of the world.

We are radical feminists, abolitionists, anti-racist, secular, universalist, antispecist activists, LGB & T, we support individual freedom and we advocate for children’s rights.

#CAPP gathers a lot of women not only from France, but also from Belgium, Québec and many other places in order to fight the most racist, xenophobic, pedo-criminal and misogynistic : the porn and pr
ostitution systems.


Nous luttons contre :


Toutes les formes de marchandisation des êtres humain.e.s (qui touchent principalement des femmes et des enfants) : prostitution, porno-prostitution, GPA…

Le système sexiste, raciste, colonialiste et capitaliste permettant et encourageant cette marchandisation

Le lobby de l’industrie du sexe (ou lobby proxénète) :

Sa propagande, fondée sur des mensonges, la confusion, l’intimidation, la manipulation et visant à banaliser les violences machistes que constituent des rapports sexuels forcés par la contrainte économique.

Ses revendications en faveur des droits des proxénètes et des violeurs

Son idéologie légitimant la domination d’un sexe par un autre et la pédocriminalité à travers la pornification des femmes et des enfants.

Ses attaques violentes et permanentes à l’encontre des féministes et des survivantes de la prostitution dans le but de les réduire au silence.


We fight against :

– All forms of merchandisation of human beings (which mostly harm women and children) :
Prostitution, porn-prostitution, surrogacy…

– The sexist, racist, colonialist and capitalist system that allow and encourage this merchandisation

The pimp lobby :

– Its propaganda, based on lies, confusion, intimidation and manipulation aiming to normalize misogynist violences, including  sexual intercourses coerced by economical pressure.

– Its advocacy in favour of pimps and rapists / johns.

– Its ideology that legitimates the domination of one sex on the other and pedocriminality through the hypersexualisation of women and children.

– Its violent and permanent attacks against feminists and prostitution survivors in order to silence us.


NOUS LUTTONS POUR :

Que la voix des survivantes de la porno – prostitution soit entendue

– Que la porno – prostitution soit reconnue par tou.te.s en tant que violence sexiste et sexuelle intégrée à un marché capitaliste mondial

Une politique abolitionniste intégrale incluant les victimes de la pornocriminalité, à travers l’application et le renforcement de tous les volets de la loi de 2016 en France inspirée du modèle nordique, c’est à dire :

La mise en place de dispositifs efficaces et adaptés pour permettre à celles qui le souhaitent de quitter le milieu prostitutionnel (accès au logement, accès aux soins médicaux et psychologiques appropriés, accès à la formation professionnelle et à l’emploi, régularisation et protection des victimes de la traite…)

Une sensibilisation générale de la population aux violences sexistes et sexuelles, à la réalité de la prostitution, à ses causes et à ses conséquences.

Une formation approfondie des agent.e.s des services sociaux et de santé, judiciaires et policiers…

Éliminer tous facteurs d’entrée dans la prostitution, à savoir : le proxénétisme, la culture du viol, la pédocriminalité, les violences sexuelles, la domination masculine sous toutes ses formes, la précarité et l’exclusion sociale…

WE ADVOCATE FOR :

The voices of prostitution and porn survivors to be heard.

The porn and prostitution industries to be recognized by everyone as violence against women integrated to a universal capitalist system.

An end-to-end abolitionist policy that includes all victims of porn related criminality, through the enforcement and reinforcement of all parts of the 2016 French law inspired from the nordic model, aka :

The implementation of efficient and relevant facilities allowing those who want it to exit the prostitution system (access to housing, access to healthcare and psychological care, access to professional courses and employment, regularization and protection of the victims of sexual trafficking)

Raising awareness in the population about sexist and sexual violences, the reality of prostitution, its causes and its consequences.

An in-depth course for social workers, health workers, police officers and court workers.

The elimination of all factors of entrance in prostitution, aka : pimping, rape culture, pedocriminality, sexual violences, male domination in all its forms, financial precarity and social exclusion…


Nous nous battrons pour que la honte change de camp

Nous nous battrons pour que plus aucune femmes n’ait à choisir entre vendre son viol et la pauvreté.

Pour notre dignité à toutes, pour que plus jamais nous n’ayons à brandir les visages des victimes. Tant qu’il y aura ne serait-ce qu’une seule morte. Tant qu’il y aura une seule femme victime du sexclavage, nous serons là, avec elles, jusqu’à l’abolition universelle.

We will fight so that shame switches sides.

We will fight so that no woman has to choose between selling her rape or poverty ever again.

For all women’s dignity, more than ever, so that we don’t have to wave the face of victims ever again. As long as there is even one woman dead, one woman victim of sex slavery, we will be there, with her and with them, until universal abolition.

« On les abreuve de honte parce qu’on en a fait des prostituées, comme si la honte était pour les victimes et non pour les assassins »

Louise Michel, Militante anarchiste.

L’industrie du « sexe » veut vous garder confus à son sujet

10 min de lecture • Écrit par Alison Phillips sur Exodus Cry • 10 octobre 2019 Il y a plusieurs années, j’ai assisté à une projection de film proposée par une organisation réputée de lutte contre la traite. Le documentaire portait sur la réalité de la prostitution et du commerce du sexe. À la fin du film, les organisateursLire la suite « L’industrie du « sexe » veut vous garder confus à son sujet »

ONLYFANS : Nouvelle plate-forme d’exploitation sexuelle

Écrit par Miguel Moneo, 15 juillet 2020, traduit par Joana Vrillaud et Daria Khovanka à chaque nouvelle création, pour chaque nouvelle génération, la porno prostitution trouve sa place. Après Twitter et ses comptes porno, Tik Tok et la pédocriminalité, Trip Advisor et ses annonces, c’est au tour du site Onlyfans. Comment et pourquoi ces réseauxLire la suite « ONLYFANS : Nouvelle plate-forme d’exploitation sexuelle »

PROSTITUTION : Mineure, tatouée comme du « bétail » en Espagne.

Aujourd’hui c’est l’histoire de Nora et Madalina que nous vous partageons. Prostitution, drogue, proxénétisme, techniques de manipulation, … Ces filles mineures envoyées en Espagne pour être vendues sont la réalité de cette industrie, l’une des plus meurtrières du monde. NORA : Biographie d’un cadavre En Espagne comme dans tous les pays, il existe des mineuresLire la suite « PROSTITUTION : Mineure, tatouée comme du « bétail » en Espagne. »

DELIA ESCUDILLA : « La vie après la rue est une vie d’après-guerre »

PORTRAIT DE SURVIVANTE : Delia est une survivante de la prostitution, autrice du livre « Viol consenti, la prostitution sans maquillage, autobiographie ». La crise de la fin des années 90′ en Argentine l’a poussée dans la rue. Elle a passé sept ans dans le système prostitutionnel. «Le fil conducteur de ma prostitution était la pauvreté, mon analphabétisme,Lire la suite « DELIA ESCUDILLA : « La vie après la rue est une vie d’après-guerre » »

Vanessa Danieli « Le PORNO m’a rendue suicidaire »

Traduction d’un article UOL Diverti : Une « ex-actrice » brésilienne affirme que les femmes devraient montrer le « porno pourri » « Je pense que les femmes qui ont quitté [l’industrie] devraient prendre position et dire toutes les violences qu’elles ont vécu, mais beaucoup ne le feront pas » Vanessa Danieli, une ancienne « actrice » porno, écrit la semaine dernière unLire la suite « Vanessa Danieli « Le PORNO m’a rendue suicidaire » »

#Metoo Porn, TÉMOIGNAGES : Libérons la parole dans le porno.

Le mouvement #Metoo a permis au féminisme une avancée considérable dans la libération de la parole. Il reste cependant des sujets tabous au sein même du thème des violences faites aux femmes : Comme la Porno Prostitution[1]. Ces derniers mois, nous entendons beaucoup de témoignages de femmes poussées par les lobbys de l’industrie du « sexe »,Lire la suite « #Metoo Porn, TÉMOIGNAGES : Libérons la parole dans le porno. »

Nouvelle vague d’accusations de violences sexuelles dans l’industrie de la prostitution filmée

Traduction d’un article de Vice du 10 Juin 2020 : Des dizaines de femmes se sont manifestées au cours de la semaine dernière au sujet des violences sur les plateaux porno, et les victimes disent que ce n’est que le début. Une nouvelle vague d’accusations d’agressions sexuelles balaie l’industrie du porno cette semaine, alors queLire la suite « Nouvelle vague d’accusations de violences sexuelles dans l’industrie de la prostitution filmée »

TÉMOIGNAGE, PROSTITUTION : « 150 euros, Est-ce que ça en valait la peine ? »

3 Mai 2020, 23h12, message privé sur la page Facebook de notre collectif.Une femme prend le courage de parler. Ce nouvel article est consacré à cette anonyme, forte et courageuse, qui nous a envoyé son histoire, parce qu’elle veut, elle aussi, porter une pierre à l’édifice du mouvement pour la libération des femmes. Tous lesLire la suite « TÉMOIGNAGE, PROSTITUTION : « 150 euros, Est-ce que ça en valait la peine ? » »

POUPÉES SEXUELLES : Quel est le problème ?

Il s’agit d’une transcription éditée de Nordic Model Now, venant d’un podcast avec le professeur Kathleen Richardson sur l’obsession croissante de notre culture pour les poupées sexuelles, et ce que cela signifie pour les femmes et les relations humaines. NMN : Aujourd’hui, je discuterai avec Kathleen Richardson, qui est professeur d’éthique et de culture de la robotique etLire la suite « POUPÉES SEXUELLES : Quel est le problème ? »

Chargement en cours…

Un problème est survenu. Veuillez actualiser la page et/ou essayer à nouveau.