AMELIA TIGANUS : Survivante de la prostitution et Antispéciste.

« C’est dans les yeux d’une vache que j’ai lié le féminisme et l’antispécisme » Je me suis rappelée que j’aimais les vaches; j’aime leurs yeux, leurs cils. A ce moment la, je me suis vue dans cet élevage. Si nous mettions des femmes à la place des vaches, cet élevage deviendrait une maison close. Amelia TiganusLire la suite « AMELIA TIGANUS : Survivante de la prostitution et Antispéciste. »

PORNO : Ce que cela coûte et rapporte réellement de nos jours

« Ça n’en vaut pas la peine. Il faut ensuite négocier avec soi-même : « Vais-je faire des scènes de torture ? Vais-je faire du porno fétichiste ? Vais-je être… forcée ? » Nous avons toutes et tous entendu justifier le porno par les mêmes vieux clichés : « cela a aidé une étudiante à payer ses frais deLire la suite « PORNO : Ce que cela coûte et rapporte réellement de nos jours »

C’est quoi le genre, « l’idéologie de genre » et la « transidentité » ?

Lecture 3min – par Joana Vrillot Le genre est une fiction créé par le patriarcat. Le genre est ce qu’on appelle « Féminité » et « Masculinité ». Le genre consiste à attribué des stéréotypes, donc des attributs arbitraires fondés sur des idées préconçues* que l’on attribue à un groupe de personnes selon son sexe. *exemple : le rose,Lire la suite « C’est quoi le genre, « l’idéologie de genre » et la « transidentité » ? »

MYTHE VI : « Certaines femmes disent que c’est leur choix de se prostituer »

Certaines personnes acceptent de travailler pour moins que le salaire minimum ( notamment les sans-papiers par exemple). Certaines acceptent même de vendre un organe. Dans les deux cas, notre société à décidé de protéger les plus vulnérables et de garantir une vie décente pour tout·e·s .Dans ce cas, la loi condamne l’employeur ou l’acheteur deLire la suite « MYTHE VI : « Certaines femmes disent que c’est leur choix de se prostituer » »

MYTHE V : « La prostitution est une question de liberté sexuelle, l’abolition est anti-sexe »

Soyons plus précise,de quelle liberté sexuelle parlons-nous ? Tout le monde s’accorde à dire que la liberté sexuelle consiste à jouir de droits sexuels sains et sécurisés, sur la base de l’égalité et sans aucune discrimination, coercition ou violence. ( définition de la liberté sexuelle par l’OMS ) La prostitution n’est pas une question deLire la suite « MYTHE V : « La prostitution est une question de liberté sexuelle, l’abolition est anti-sexe » »

MYTHE IV : « La prostitution rapporte beaucoup d’argent, c’est de l’argent facile »

Selon Interpol, un proxénète gagne plus de 110 000 euros par an et par femme dans la prostitution. En France, on estime qu’un proxénète gagne entre 460 et 762 euros par jour. Un réseau qui contrôle une douzaine de femmes peut faire jusqu’à 9100 euros par jour. ( Source : Dusch, 2002, 151 ) SiLire la suite « MYTHE IV : « La prostitution rapporte beaucoup d’argent, c’est de l’argent facile » »

MYTHE III : « C’est un choix »

« Si les femmes avaient plus de choix économique dans cette société, elles ne choisiraient pas d’être agressées dans la prostitution » Le choix est toujours lié à un contexte. Aujourd’hui en Europe, l’égalité des sexes n’est pas une réalité : Il suffit de regarder l’écart salarial entre les hommes et les femmes (16,8%), la prévalence desLire la suite « MYTHE III : « C’est un choix » »

MYTHE II : « La prostitution apporte aux femmes une indépendance économique, surtout aux femmes migrantes »

En période de crise économique, avec un taux de chômage élevé, des attitudes racistes florissantes, il serait très facile de dire que la prostitution est une solution pour les femmes en général, et pour les femmes migrantes en particulier. Elle permettrait même de réduire le taux de chômage ! (lol) Les vrais problèmes des femmesLire la suite « MYTHE II : « La prostitution apporte aux femmes une indépendance économique, surtout aux femmes migrantes » »

MYTHE I : « C’est un travail comme un autre »

Connaissez-vous un autre travail où les gens font face à un taux de mortalité 10 à 40 fois supérieur à la moyenne ? Un travail où des femmes subissent régulièrement des violences physiques et quotidiennement des agressions sexuelles ? Cela signifie-t-il que ce soi-disant « emploi » est réservé aux femmes étrangères de votre pays ? AuLire la suite « MYTHE I : « C’est un travail comme un autre » »