La prostitution empêche les hommes de violer les femmes : FAUX

Acceptons-nous vraiment le fait que les hommes ne peuvent pas se contrôler ? Croyons-nous que lorsqu’un homme voit une femme ou une fille, il ne peut pas se contrôler et il doit la violer ? L’acceptons-nous vraiment ?

Non, bien sûr, nous ne le croyons pas. C’est infantiliser les hommes. C’est insulter leur humanité.

Comme le viol, la prostitution ne concerne pas seulement le sexe. Il s’agit également du pouvoir et des hommes qui utilisent le sexe pour acquérir un pouvoir personnel.

Les « clients » nous le disent avec leurs propres mots sur des sites Web tels que Punternet.com où ils peuvent évaluer les femmes qu’ils achètent,


* à lire ici : Les « clients » respectent les femmes qu’ils achètent

https://revolutionfeministe.wordpress.com/2017/06/29/prostitution-les-clients-tombent-le-masque/

Illustration : Abhishek Mande

Il est effrayant et dérangeant de lire leurs récits et de voir le manque de conscience de chaque « client » sur les femmes prostituées; qu’elles sont des êtres humaines ayant les mêmes besoins, les mêmes espoirs et les mêmes rêves qu’eux; voir comment ils ne remettent jamais en question le droit d’attendre et d’exiger qu’elles soient prêtes à satisfaire chacun des caprices indépendamment de leurs propres sentiments.

C’est ce que la prostitution enseigne aux hommes. Il nourrit leur narcissisme.

Les survivantes de la prostitution nous racontent la même histoire. Dans son discours puissant au féminisme à Londres 2015, la survivante de la prostitution Rebecca Mott a déclaré que les clients pensent que leur violence n’est pas une véritable violence parce qu ‘«ils considèrent les prostituées comme des biens sexuels sous-humains. Il ne se passe rien. »

Rebecca Mott

Où vont les « clients » quand ils laissent la prostituée au bord de la route ou lorsqu’ils sortent du bordel?

Ils retournent à leur domicile, à leur travail et à leurs activités de loisirs, emportant avec eux leur sentiment narcissique de prostitution. Avec leur sentiment que les femmes sont autres, des sous-humaines.

Ensemble, ces attitudes augmentent le risque qu’ils harcèlent, maltraitent ou violent les autres femmes qu’ils rencontrent dans leur vie. Pas moins probable.

Il n’est donc pas vrai que la prostitution empêche les hommes de violer les femmes. En fait, le contraire est vrai. La prostitution rend plus probable le viol et les abus sexuels sur les femmes et les enfants.

Lire : Acheter du sexe rend les hommes plus sujets à la violence contre les femmes


Texte original à lire sur le site http://nordicmodelnow.org

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s