MYTHE II : « La prostitution apporte aux femmes une indépendance économique, surtout aux femmes migrantes »

En période de crise économique, avec un taux de chômage élevé, des attitudes racistes florissantes, il serait très facile de dire que la prostitution est une solution pour les femmes en général, et pour les femmes migrantes en particulier.

Elle permettrait même de réduire le taux de chômage ! (lol)

Les vrais problèmes des femmes migrantes concernent l’accès au marché du travail, la reconnaissance des qualifications et les droits au regroupement familial.

Au XXIe siècle, nous devons faire mieux. Les femmes méritent mieux.


Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :