Tendance PornHub : « Coronavirus » et « Confinement »

Comme à chaque nouveau sujet d’actualité, nous voyons les tendances évoluer dans la barre de recherche de Pornhub. Nous vous l’avions déjà montré avec l’exemple de la révélation d’agression sexuelle d’Adèle Haenel, la culture pornocriminelle (culture du viol) profite des médias et des sujets d’actualité pour alimenter les perversions sexuelles de ses “consommateurs”.

Est-il possible qu’après lecture de cet article vous trouverez toujours les “consommateurs de porno” sains d’esprit ? 

“Coronavirus” et “Confinement” sont devenus depuis plus d’un mois les tendances de tous “réalisateurs” de porno, qu’ils soient amateurs, ou “professionnels”, ils n’en restent pas moins des proxénètes surfant sur la vague du business le plus lucratif du monde. Un business bien honteux et haineux.

TW : Image violente, personne sensible s’abstenir. peut réactiver des traumas

En cliquant sur la tendance “Coronavirus”, la première vidéo sur laquelle on tombe est une vidéo d’inceste. Une demi-sœur violée par son demi-frère. La tendance des demi-frères et sœurs se mélangent donc avec la tendance Covid19, devenant lui même un virus développé de la misogynie et de la culture du viol.

La deuxième vidéo est une femme pénétrée de force par un homme, dans une position de dominée évidente. Visage caché par un masque, aplatie violemment sur le lit, dont le titre suggère que le remède au Covid19 est le viol / la violence, le contact, la pénétration violente par le pénis magique qui guérit les maladies, une soumission à la pénétration systémique.

Tout cela en inversant la position de domination dans ce titre, faisant croire que c’est cette femme qui “baise” l’homme. L’inversion qui consiste encore une fois à dégager les hommes d’une responsabilité misogyne, faire croire “au consentement” et à la nymphomanie de la violence sexuelle des femmes “qu’ils assouvissent gentiment”. Ils utilisent le terme de PAWG pour désigner cette femme, qui veut dire “Phat Ass White Girl;”.

*Plus misogyne et objectifiant que cela, tu meurs*

La troisième est encore une vidéo d’inceste. Un homme qui dit “se baiser” quand il se masturbe, puis “baise” sa mère, pendant la quarantaine.

Je vous laisse de vous même observer le reste des titres, et vous apercevoir que de page en page, c’est un florilège de violence, soumission, inceste, viol, esclavage, torture, pédocriminalité, mythe, scénarios absurdes ….

Dans la catégorie irresponsable nous avons “Sexe public très risqué dans la rue pendant la quarantaine de coronavirus!!” .

Dans la catégorie racisme et torture nous avons “baise hardcore avec une salope chinoise portant un masque de virus corona” ou encore “CORONAVIRUS TESTING TEEN” la vidéo d’une mise en scène de viol d’une adolescente par un médecin.

A la fin de cette recherche, Pornhub nous propose de nous rediriger vers les tendances accolées à celui de “Coronavirus”. On nous propose “Confinement”.
Ce que nous voyons dans cette tendance est loin de ce que l’on pouvait imaginer. 

Tout en bas, Pornhub nous suggère que les mots utilisés avec celui ci sont du domaine de la torture et de la violence : Bondage, Sex Slave (esclave sexuelle), slavery, teen slave, …

On tombe de suite sur plusieurs vidéos de torture … de réelle torture. On voit plusieurs vidéos de femmes asiatiques, torturées, ligotées et violées. 

On y voit des titres affolants de mépris et de violence : 

  • “Jour 1 – Je la réveille pendant sa sieste pour prendre mon pied. EJAC” (*Cela s’appelle un viol !) 
  • “Je suce mon vieux père pendant que Covid 19 pandémie, il éjacule trop vite” ( Inceste, mise en scène et inversion du rôle dans la pédocriminalité)
  • “jeune salope s’échauffe avant le sport pendant le confinement coronavirus” , “jeune salope française malade du coronavirus en confinement”, (des insultes sexistes et misogynes, éduquant à la haine des femmes). 
  • Sans oublier les scénarios grotesques de viol ou du mythe de la nymphomane “je me tape mon voisin pendant le confinement”, “On s’ennuie en France pendant le confinement du coup il baise mon gros cul”. Ainsi que “Paula loves to stay home alone during coronavirus confinement”, on voit des vidéos de masturbation de femmes s’introduisant les choses les plus grosses, les plus absurdes, tout en simulant le plaisir de la pénétration. C’est à celle qui sera la plus originale et qui prendra le plus de risque que reviendra le pactole, au détriment de sa santé mentale et physique. 

Puis, plus l’on part loin, plus on voit de femmes attachées, torturées, dont une majorité est asiatique. 

Conclusion : Sur toutes les vidéos nous trouvons, des insultes envers les femmes, de la pénétration systémique, de la violence, des scénarios de viol, de la culture pédocriminelle.
Dans une écrasante majorité on trouve de l’inceste, des mythes et fantasmes misogynes, des clichés sexuels complètement incohérents au sujet du désir et de la sexualité des femmes, de la pédocriminalité, de la torture. 

Dans toutes les vidéos, on retrouve les catégories qui classent les femmes et jamais les hommes selon : Le corps (objectifiant), la “race” (raciste) et selon la torture infligée hiérarchisant les femmes selon celles qui se masturbent seules à celles qui s’introduisent des doubles pénétrations de pénis en plastique de 45 cm. 

Quand allez vous comprendre que vous avez sous les yeux, ici même, gratuitement, un génocide évident ?

Les consommateurs devraient-ils être accusés de viol et de non assistance à personne en danger, voyant et se branlant de façon impassible sur  des femmes s’auto mutilant devant des caméras ? 

Joana CAPP


“Pornography is to sex what McDonalds is to food. A plasticized, generic version of the real thing.”
― Gail Dines

2 commentaires sur « Tendance PornHub : « Coronavirus » et « Confinement » »

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :